Le monde des courses

Vitesse, suspens, émotions! 

"Des cris fébriles des parieurs, à l’entame du dernier virage, aux explosions de joie des arrivées, rien ne rivalise avec l’atmosphère grisante des champs de courses et l’excitation du pari!" 

Passer quelques heures à l'hippodrome apportent distraction, évasion, suspens, émotions, excitation et bien d'autres sensations que nulle autre manifestations sportives ne peuvent procurer. Bref, les ingrédients rêvés pour passer un moment agréable en famille, entre amis, entre collègues ou encore pour tisser des liens d'affaires étroits avec votre clientèle. 

Tout au long de l'année, l'Hippodrome de Wallonie/Mons organise des journées de courses hippiques tant au trot qu'au galop. En général, les réunions se tiennent en semaine à partir de 17h00 ou 19h00, mais aussi les week-ends et jours fériés dès 14h00. 

Une journée est habituellement composée de 7 à 10 courses de trot, de galop ou parfois des deux. Elles se succèdent à intervalles réguliers de 30 minutes. Même si une réunion complète s’étale ainsi sur plusieurs heures, le public peut aller et venir à sa guise, arriver et partir quand il le souhaite au rythme des courses qui l’intéressent. Lors de chaque réunion, un programme des courses est édité sous la forme d’un journal d’une trentaine de pages afin d’offrir aux spectateurs tous les détails sur les chevaux, les jockeys, les entraîneurs, et les propriétaires qui participent aux courses du jour.

 

 

 

Galeries

Championnat Européen des ApprentisChampionnat Européen des ApprentisChampionnat Européen des ApprentisChampionnat Européen des ApprentisChampionnat Européen des ApprentisChampionnat Européen des Apprentis

Témoignages

J'ai eu l'occasion de participer à une course de double sulky le 16 novembre dernier et je n'ai pas eu à le regretter. J'estime au contraire qu'à ce jour, cette course constitue le meilleur souvenir "équestre" d'une carrière pourtant déjà bien fournie... Sans doute aussi parce que j'ai eu la chance de franchir la ligne d'arrivée en tête. Mais pas uniquement ! En tant que "passager", on a l'occasion de vivre la course intensément, de l'intérieur, d'en comprendre les subtilités, de ressentir la tension, mais aussi l'effort des chevaux et la concentration des drivers. Et puis, il y a cette montée d'adrénaline incroyable lorsqu'on entame la dernière ligne droite. Le suspense des derniers mètres. Et la joie au bout de l'effort. A faire ou à refaire... même sans victoire !

Christian Simonart

Rédacteur en chef l'Equimag

Dans le blog

21 juin

FERMETURE DES PISTES

Avis aux utilisateurs,

17 mai

World Summer Cup Juniors 2017

Ce vendredi 2 juin dès 18h, les jeunes p

18 avr

Fermeture des pistes

Avis aux utilisateurs du 24 juin au 9 juillet et du 13 ju